Le doute du dirigeant (Interview 2/9)

Le doute du dirigeant (Interview 2/9)

Quel dirigeant ou quelle dirigeante êtes-vous ?

Comment se passe un rendez-vous commercial avec ÇAVABIEN ? : Le doute du dirigeant (2/9)

Voici une interview entre une dirigeante et un coach ÇAVABIEN pour expliquer de manière vivante et concrète comment peut se passer une telle rencontre et révéler entre les lignes l’intention de notre ouvrage paru début 2018 sur le mode de gouvernance de l’Entreprise Déléguée : Quand les sourires font briller l’entreprise …- Guide théorique, pratique et intimiste de l’Entreprise Déléguée, le mode de gouvernance du XXIème siècle.

C : C’est ce qui compte en premier pour vous le sérieux ?
D : Quand même ! Je suis dirigeante d’entreprise, je n’ai pas envie de passer pour une illuminée. Vous voyez ce que je veux dire ?
C : Donc les découvreurs de nouveaux produits sont forcément tous des illuminés ?
D : Être découvreur, ça va mais delà à le mettre en place et d’appliquer à l’ensemble de mes collaborateurs, ça engage d’autres personnes, ça engage l’histoire de l’entreprise.
C : Vous voulez dire, si je comprends bien madame, que votre entreprise est exactement la même qu’il y a 50 ans ?
D : Oh, vous êtes dur là ! Non, j’ai fait des choses.
C : Donc elle a évolué ?
D : Oui, elle a évolué.
C : Mais dans le monde actuel qui bouge beaucoup avec tout ce que l’on subit dans les entreprises, pourquoi elle n’évoluerait pas encore plus ?
D : Je ne sais pas. Je …
C : Il y a quelque chose qui vous tenaille, là.
D : J’ai l’impression que c’est … Bon, j’ai un esprit cartésien. J’ai fait des études … C’est vrai, je le reconnais, on a l’habitude de mettre les choses dans les cases bien rangées. Bon, je suis un peu comme ça aussi, c’est ma nature ! Là, j’ai l’impression que le dirigeant dans votre modèle, là, il est complètement seul. C’est un superman, il flotte au-dessus de l’entreprise, il n’est pas dedans. J’aurais plus l’impression de participer au concret.
C : Oui. Et donc pour vous c’est important de faire le même travail que vos collaborateurs ? C’est ça ? Je vous comprends mal peut-être ?
D : Heuh …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *